LA FAUVETTE BABILLARDE (Sylvia curruca)

 

 

Son chant caractéristique "rutututu" au creux des aubépines révèle sa présence. Assez courante dans l'Avesnois, il faut attendre le mois de mai pour faire sa découverte dans les haies du bocage.